Urtena & Marion

Marion est passionnée depuis toujours par les animaux, notamment les chevaux et les chiens. Elle a commencé l’équitation à l’âge de 10 ans. Avant d’avoir Urtena (de son vrai nom Uerta), elle a eu Souris, ponette ONC qui a aujourd’hui 15 ans et qui est toujours à ses côtés.
Urtena est une jument avec du sang. Elle est pieds nus depuis toujours et vit au pré. Elle est très polyvalente : travail sur le plat, saut d’obstacles, cross, balades seules ou accompagnées… et sans aucun vice ! Découverte de ces deux demoiselles pleines de talent.

Marion et Urtena sont aujourd’hui membres honoraires, car Urtena remplit un nouveau rôle : celui de Maman ! Elles ne représentent plus (pour l’instant) JTDJS sur les terrains, mais elles ont brillé pour nos trotteurs !


Il faut un commencement à tout…

FB_IMG_1534882257549Mon histoire avec Urtena a débuté en 2010, lors de son arrivée dans mon centre équestre de l’époque. Elle n’avait alors que 2 ans et demi et sortait de l’entrainement des courses. Elle n’est pas allée plus loin, préférant le galop au grand trot ! Elle s’est retrouvée chez le marchand de chevaux travaillant avec mon club. Elle est donc arrivée au club pour l’été 2010, afin d’accompagner les balades des colonies de vacances. Malgré son jeune âge, elle s’est révélée très sûre en extérieur et généreuse au travail. Jument avec du sang, je ne m’entendais pas avec elle au départ.
Il faut attendre une séance de travail sur le plat pour que je tombe finalement sous son charme. Je montais alors un grand trotteur et une cavalière plus expérimentée montait Urtena. Mon cheval étant inarrêtable au galop, nous avons échangé nos montures et j’ai alors craqué pour ma super jument. Je ne l’ai pas laissée repartir à la fin de l’été !
Et quelle évolution depuis… Autant pour elle que pour moi.


A l’attaque des crayons de couleur !

Nous sommes restées dans ce club jusqu’en 2014. Elle avait alors 6 ans et nous avons 82700470réalisé une saison complète de CSO : nous terminons 2ndes de la Coupe des Landes en Club 2. Mon club ne participant aux Championnats de France, nous en sommes restées là. Ca a été pendant des années mon plus grand regret.

Les années qui suivent sont marquées par mes études universitaires et sont principalement ponctuées de balades et de travail à pied : travail minimum et détente au programme !

En octobre 2017, nous rejoignons mes parents et je saute un nouveau pas dans ma vie de cavalière : mes juments viennent vivre à la maison ! C’est la plus belle décision de ma vie !
Retour au travail sérieux pour Urtena ; après avoir repris en main son état, (la vie en troupeau ne semblait pas lui convenir…), nous avons travaillé sa musculature avant de redémarrer les concours. Un moral au top, une complicité au plus haut et une sacrée envie pour l’une comme pour l’autre sont un cocktail parfait pour réussir pleinement une saison, et quelle saison !


Les premières clés sont trouvées…

IMG-20180825-WA0016

Je jette le pelham qu’Urtena avait depuis des années, je veux travailler en mors simple, en total respect avec elle ! Nous travaillons sur le plat ; ma position s’améliore grandement et Urtena change complètement d’attitude. Elle qui voulait tout contrôler me laisse enfin « prendre les rênes » et coopère complètement. Elle se calme, se met sérieusement au travail et nous prenons toutes deux plaisir.
Une fois prête physiquement, nous reprenons le CSO, notre discipline de prédilection depuis toujours et… nous enchaînons les podiums contre toute attente !

Débutant en Club 2, le niveau que nous avions quitté en 2014, nous avons très vite débuté les Club 1 ! Nous sommes notamment sacrées championnes interdépartemental en Club 2 et 1. Après cette magnifique saison, nous sommes (largement) qualifiées pour les championnats de France, auxquels nous participons pour la première fois !


Lamotte en ligne de mire

82502335
46604899Nous clôturons cette sublime saison par mon rêve inassouvi… les championnats de France !
Nous nous engageons en CSO Club 1 Jeune Sénior. Sur 130 engagés, nous terminons 5e de la première manche et 4e de la seconde manche, avec un double sans-faute ! Nous sommes donc qualifiées pour la finale ! Après deux jours de compétition sous 35°C, la fatigue commence à se faire sentir ; deux barres lors de la finale nous privent du barrage. Nous terminons 29e et classées !
Nous participons également à l’Equiathlon Club 2 Cross malgré notre manque d’expérience dans cette discipline. Après avoir essuyé un « Pff encore un trotteur » avant d’entrer en piste, ma petite Urtena a encore montré que les trotteurs sont des guerriers que rien ne peut arrêter ! Nous partons sans pression (notre équipe étant éliminée sur le dressage), nous tentons toutes les options pour nous amuser et terminons… sans faute avec une seconde de retard ! Grâce à notre performance, nous terminons 10e de l’épreuve sur 30 couples. Pas mal pour un couple n’ayant fait que quelques sorties en complet !

DSC_0225 (2)La saison 2019 a débuté avec une boiterie intermittente due à la piroplasmose… Après cet épisode, nous avons continué à évoluer et sommes tout de même sorties en Club 1 et Club Elite ! Nous étions de nouveau qualifiées pour les Championnats de France mais j’ai choisi de l’arrêter pour… avoir un bébé Urtena !


Un poulain en route

Je sentais qu’Urtena était moins impliquée dans le travail et moins régulière. Mes stages DSC_6010de fin de Master, qui ont duré près de 6 mois, ne me laissaient plus assez de temps pour la travailler correctement. J’ai donc sauté le pas pour avoir un bébé Urtena. Le papa est Dartagnan de Beliard, jeune cheval de Complet très (très très) prometteur évoluant sous la selle de Tom Carlile. J’attends avec impatience que cette petite merveille qui devrait pointer le bout de son nez au printemps 2020.
Après cela, j’espère faire des concours d’élevage avec Urtena et son poulain, avant de reprendre les concours avec elle (si elle le souhaite également) en passant en CSO Amateur ! Si cela ne lui dit rien, nous nous perfectionnerons en tir à l’arc à cheval, discipline que nous avons découvert cette année.

Je vis un rêve éveillé et tout ça… grâce à son grand cœur de trotteur !
Merci à Je Trotte Donc Je Suis de nous faire confiance pour représenter cette fabuleuse race.


Un couple à suivre, aussi agréable à regarder évoluer qu’à lire ! La troupe JTDJS les suit avec bonheur… et va accueillir avec plaisir ce petit poulain à venir !