Le Saint Graal du mors : partie 1/2

La quête du mors, St Graal du cavalier. Quel mors ? Pour quel cheval ? A quel moment de sa vie ? Que ceux qui ne veulent pas entendre parler du mors me pardonnent : mais il faut se rendre à l’évidence, beaucoup de chevaux et de cavaliers passent (et restent) au cours de leur vie par du travail embouché. Quitte à constater, autant donner les bons codes, les bons repères, pour que les cavaliers s’orientent en connaissance de cause, et pas sous le joug d’une mode quelconque, et en aucun cas avec l’excuse de l’ignorance.

13563132_1347460588614793_402194933_n

Baltus de Lubel en Baucher

Cet article est bien sûr non exhaustif, et se base sur des témoignages de cavaliers de trotteurs ; il dresse néanmoins un panorama relativement complet des embouchures de base, ou courantes. Que les sans mors se rassurent : on en parlera aussi !

Mais avant tout, petit rappel. Le mors n’est rien sans la main du cavalier. Une main dure ou inexpérimentée rend un mors simple agressif et insupportable. Une main douce et expérimentée permet l’utilisation de mors plus sévères à leur juste valeur, sans créer de stress physique au cheval. Que l’on n’oublie pas les vieux proverbes : « les éperons sont des lames de rasoir dans les mains d’un singe » … Que l’on peut aisément transposer au monde des embouchures !Le bon mors dépend aussi de la connaissance que vous avez de votre équitation, de

13595572_1352369294790589_1946137342_n

Toujours Baltus de Lubel, en mors à aiguilles.

la qualité de votre contact … et de vos défauts. On s’oriente en pensant cheval certes, mais aussi en réfléchissant à ce qu’on est capable de faire avec un outil dans les mains. Personnellement, vous me mettez sur un poste à souder, je serai bien emm***** … Trouver son mors, c’est de nombreux essais, mais c’est surtout ne pas hésiter à faire évoluer l’embouchure au fur et à mesure du dressage du cheval.

Ayez néanmoins en tête cette ligne de conduite : essayez toujours avec le mors le plus simple, le plus doux, pour ne le durcir qu’en cas de problème qui devient récurrent. Une

146

Baltus de Lubel, encore, en mors à olives.

ou deux mauvaises séances ne doivent pas forcément impliquer de changer son mors ! Et même si vous utilisez des mors plus durs, essayez toujours, à la maison, régulièrement, de travailler simplement, pour que l’embouchure sévère, comme l’enrênement, ne soit qu’une aide ponctuelle. Un mors dur ne dressera pas le cheval, mais il peut contribuer à l’éduquer. Il n’y a cependant que le dressage qui résolve tous les problèmes.

En selle donc, avec un contact aussi doux que si vous teniez un enfant par la main…Le mors seul ne vous donnera pas une équitation juste.


La taille du canon

Choisir la taille du canon permet de jouer sur l’action du mors, au sein d’un même type de mors. Il est d’usage de dire qu’un gros canon est plus doux qu’un canon fin. Tout est une question de mesure : un gros canon pour un cheval avec une fine bouche sera plus néfaste pour lui qu’un mors plus fin, plus adapté. Regardez, comparez, écoutez votre cheval. Il n’y a pas de notice …


Simple ou double brisure ?

mors-2-anneaux-anatomic-double-brisure-en-cyprium

Mors double brisure

Le choix est cornélien ; le double brisure est à la mode. Concrètement, si on se base sur des données physiques, le double brisure s’adapte mieux à la morphologie de la bouche du cheval et respecte le palais. En effet, il est complément symétrique ! Au contraire, le simple brisure, puisqu’il ne connaît qu’une pliure, a un côté légèrement plus long que l’autre. La conséquence ? S’il est toujours dans le même sens dans la bouche du cheval, celle-ci finit par devenir dissymétrique. Il faut donc veiller à retourner régulièrement pour redonner de la symétrie à la bouche. Egalement, le simple brisure, lorsqu’il y a tension sur les rênes, a tendance à se pointer dans le palais, sensation désagréable. Mais, cavaliers utilisant des simples brisures, cela ne fait pas de vous des tortionnaires : tout dépend de votre main !


Les matériaux des mors

Les mors sont principalement en fer, en acier ou en maillechort (très bon pour la salivation). Mais certains autres matériaux sont utilisés :

– le cuivre, que je ne préconise pas, puisque c’est un métal mou qui se déforme vite et qui

mors-a-olives-cuivre

Mors à olives en cuivre

peut devenir blessant

– le caoutchouc : réputé plus doux pour la bouche, il doit être parfaitement entretenu, afin que il ne soit pas désagréable et que le cheval n’ingère pas de caoutchouc

– le cuir : le contact est particulièrement doux et ils sont plus solides que les mors en caoutchouc ; entre les deux, c’est ceux là qu’il faut privilégier, mais le coût est plus élévé

– la résine : c’est un intermédiaire entre acier et caoutchouc ; il faut veiller à son entretien mais elle peut être limée lorsqu’elle devient coupante

– le cyprium : c’est un alliage avec 86 % de cuivre, 8 % d’aluminium et 3 % de fer. Il favorise la décontraction.

– l’aurigan : nouvellement à la mode, il facilite la salivation.

Privilégier des mors avec une bonne qualité de matériau, même avec des basiques comme le fer, afin qu’il n’y ait pas de toxine qui soient avalées en même temps que la salive, venant s’accumuler dans les reins et finissant par affecter la santé du cheval.


L’abécédaire des mors peut maintenant commencer sur ses bonnes bases ! Je vous renvoie également à l’article sur la bouche du cheval afin de se rappeler précisément où se pose le mors et comment il agit : par ici.

Le mors droit

mors-droit-caoutchouc-flexiIl permet un contact symétrique et c’est pourquoi il est souvent utilisé au moment du débourrage. Il donne confiance dans la main et favorise la tension et la prise de contact avec le mors. Il manque rapidement de souplesse et de décontraction pour commencer un travail plus fin.

A l’origine, il servait à emmener les chevaux à l’abreuvoir et empêchait qu’ils ne boivent trop vite.

Les mors simples, à anneaux libres

Les variantes de ces mors résident dans la forme des canons. Un gros canon favorise le mors-2-anneaux-cyprium-feelingcontact et l’appui franc. Un canon fin permet de mieux encadrer un cheval qui tire. Le fait d’avoir des anneaux libres a une propriété plus décontractante et évite que les chevaux se figent et « prennent » un côté du mors. C’est le premier mors à utiliser et c’est vers celui-ci qu’il faudrait idéalement tendre !

Le mors à olives, dit Chantilly à olives

mors-olive-canons-fins-feelingIdéal pour les jeunes chevaux, il favorise le contact avec la main. L’action directe permet la tension de la ligne du dessus et le soutien de l’avant main ainsi que l’angle tête encolure. Les olives encadrent plus le mors, ce qui en fait un bon mors pour le travail en longe. Des variantes avec des olives très grandes existent. C’est aussi un bon premier mors, tant pour le cheval que pour le cavalier !

Le filet à aiguilles, appelé aussi filet à barrettes

Le contact est le même qu’avec le chantilly à olives. L’effet particulier réside dans la mors-aiguilles-a-olives-inox-satin-feelinggrande surface de contact des aiguilles avec les joues du cheval, ce qui encadre l’action de tourner. Pour l’apprentissage des jeunes chevaux et la longe il est idéal. Quand on agit avec une rêne d’ouverture droite par exemple, c’est le côté gauche qui va venir et qui va pousser la tête.

Le Verdun

40416_88-spenger

Mors Verdun, marque Sprenger en aurigan

Ce mors permet d’avoir l’appui tout en contrôlant des chevaux qui tirent : il convient aux chevaux qui ont besoin de s’étirer tout en étant contrôlés (très utilisé en courses). Il permet aussi un certain encadrement latéral, mais peut manquer de précision et de stabilité dans la bouche.

Le mors 4 anneaux, dit filet scourrier (on n’en sait jamais trop !)

mors-4-anneaux-feeling-anatomic-maillechort

Il permet un contact plus franc et est plus stable en bouche qu’un mors de filet simple àanneaux libres (l’effet de pointe dans le palais est amoindri). Il encadre mieux tout en étant décontractant et permet lui aussi la tension de la ligne du dessus. Il peut devenir très dur si la main se contracte.

Le Golden Wings 4 en 1

pdtimg_2887561bLes mors Golden Wings combinent les avantages des filets 2 anneaux et des filets à olives latérales. Les disques latéraux offrent une sécurité maximale au cheval, avec une action directive douce. Le cheval prend plus volontiers contact avec la main, notamment avec la rêne extérieure. 4 attaches de rênes différentes sont possibles.

 


Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de l’article : mors à actions plus complexes, mors à gourmettes … et sans mors !

 

 

6 réflexions sur “Le Saint Graal du mors : partie 1/2

  1. Pour moi c’est LA question la plus difficile…
    Pour mon 4 ans, j’ai commencé sans mors, dans mes écuries les premiers temps montés se font en licol ethologique pour éviter que le cavalier ne s’accroche à la bouche en cas de violentes réactions.
    Je suis ensuite passée sur un olives double brisure. Mon cheval ayant tendance à paddocker il s’est retrouvé avec l’anneau dans la bouche…
    J’ai donc opté pour un mors à aiguilles db brisure gainé cuir, cela n’allait plus du tout il m’a fait comprendre en refusant le mors que ça n’allait pas, on est passé sur un aiguilles double brisure aussi sans cuir, conclusion : je sais qu’il lui faut des canons fins il a une petite bouche.
    Mais il a pris le pli de s’appuyer sur les aiguilles pour continuer de paddocker…
    En ce moment j’hésite entre un QUALICRAFT Anatomica en aiguilles ou bien simple, la forme incurvée peut peut être nous aider et semble intéressante et confortable. J’hésite aussi avec le Golden Wings… les canons sont fins, l’anneau « tournant » permet la décontraction…
    Conclusion : il faut soit être riche, soit disposer d’une grosse collection de mors pour pouvoir tout tester….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s